Marvel Universe-The Initiative RPG

Le RPG Marvel!!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Terre Sauvage

Aller en bas 
AuteurMessage
Iron Man
Directeur du SH.I.E.L.D
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 26
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Terre Sauvage   Dim 11 Mar - 14:59



Le Pays sauvage est une région de forêt tropicale créée artificiellement et nichée dans un cercle de volcans sur le continent gelé d’Antarctique. Pendant des siècles, la région fut principalement connue, par des rumeurs, sous le nom de la Jungle oubliée ; lorsque l'existence de la région acquit une notoriété internationale, ce nom sombra dans l'oubli et fut remplacé par celui de Pays sauvage.


Il y a environ 200 millions d’années, les énigmatiques entités extra-dimensionnelles connues sous le nom de Beyonders contactèrent une race extra-terrestre appelée les Nuwali, leur offrant un paiement en échange de la création par les Nuwali d’une réserve d’animaux sur Terre rassemblant la faune et la flore de différentes ères géologiques. Ainsi, les Nuwali créèrent le Pays sauvage en tant que réserve de vie sauvage, une réserve où les formes de vie de la Terre pourraient être étudiées dans des conditions relativement bien contrôlées (les Nuwali créèrent le même genre de réserves pour les Beyonders sur d’autres planètes). Initialement, les animaux ainsi préservés étaient essentiellement des dinosaures, et, au fil de l'écoulement des ères géologiques, les Nuwali complétèrent leur réserve des premiers mammifères et des premiers hominidés (qui allaient devenir les Hommes-Singes) ; c'est ce qui explique des espèces du Trias côtoient des espèces apparues bien plus tard, au Pléistocène.



Lorsque l'axe de la Terre changea il y a environ 50 millions d'années, les Nuwali construisirent des instruments d’une technologie extrêmement avancée à l’intérieur de cavernes sous le Pays sauvage qui viendraient compléter l'action des volcans ceinturant la réserve (il est d'ailleurs fort probable que la localisation de celle-ci fut précisément choisie à cause de la présence de cette ceinture volcanique).


Vers 200 000 avant notre ère, les Beyonders finirent apparemment par perdre intérêt dans le Pays sauvage (ainsi que les habitats identiques des autres planètes) et, peu à peu, les Nuwali quittèrent ces réserves. Il semble, qu’à l’exception du Pays sauvage, toutes les autres réserves créées par les Nuwali aient disparu.


Pendant plus de cent mille ans, l'histoire du Pays sauvage est quasiment inconnue. On sait seulement qu'une faction d'Eternels vint s'y installer brièvement, laissant derrière eux un complexe religieux.


Vers 18500 avant notre ère, les Atlantes, alors à la tête d'un vaste empire mondial et disposant d'une technologie sans égal (y compris, dans certains domaines, à l'époque actuelle), colonisèrent la région, s'installant dans les grandes cavernes sous les terres gelées bordant le Pays sauvage, avant d'explorer la région en surface. Ils y prélevèrent des animaux pour les exporter dans leur empire et importèrent dans le Pays des créatures artificielles; créées par manipulations génétiques, comme par exemple les licornes. Plus tard, ces Atlantes découvrirent une immense caverne contenant les machines aidant à réguler les conditions climatiques du Pays sauvage. Les scientifiques atlantes effectuèrent des adaptations sur ces machines et étendirent leur champ d’action pour couvrir certaines régions au-delà du Pays sauvage. Les scientifiques utilisèrent encore d’autres technologies abandonnées par les Nuwali pour créer des divertissements pour leur peuple. Les Atlantes baptisèrent leur colonie antarctique « Pangéa » d’après un mot signifiant « paradis » dans leur langue.


L’existence de Pangéa se répandit jusqu’à Atlantis et aux autres nations de l’époque, comme la Valusie. Bientôt, Pangéa devint l’un centre de commerce important et le premier parc d’amusement et de divertissement de la planète. Le Pays sauvage servit à cette époque de terres de réserves pour les différentes formes de vie, dont de nombreux représentants furent installés à Pangéa.


Les scientifiques atlantes de Pangéa tournèrent alors leur attention vers l’ingénierie génétique, faisant des expériences sur les Hommes-Singes qu’ils avaient apportés du Pays sauvage en utilisant les équipements abandonnés par les Nuwali. Ainsi, les chercheurs atlantes altérèrent génétiquement les corps des hommes-bêtes en hommes-oiseaux (les Aéries), en hommes-lémuriens (le Peuple des Arbres), en hommes-poissons (les Tubanti) et d’autres races semi-animalières, toutes dotées d’intelligence humaine. Les Atlantes employèrent initialement ces races comme ouvriers dans le centre de divertissement de Pangéa.


Les hommes-animaux se révélèrent de plus en plus rétifs, ne se sentant rien de plus que des esclaves. Finalement, les Atlantes de Pangéa construisirent des machines autonomes, capables de se réparer mutuellement, ce qui élimina le besoin d’exploiter les hommes-animaux comme travailleurs. Les Atlantes confinèrent alors les hommes-animaux dans des sections de Pangéa très éloignées de la leur. Peu après, les hommes-animaux se révoltèrent lors de la Première Guerre Pangéenne et, après des semaines de batailles, triomphèrent des Atlantes pangéens. Les peuples-animaux demandèrent alors des droits équivalents aux humains et les Atlantes étendirent alors la zone d’effet de la machine contrôlant le climat pour transformer en région tropicale toute la zone glacée au-dessus de la colonie souterraine de Pangéa. Les peuples-animaux s’installèrent alors dans ces régions nouvellement libérées des glaces.


Vers 18000 avant notre ère eut lieu le Grand Cataclysme qui, entre autres résultats, provoqua l'engloutissement d'Atlantis et la fin de son empire. Néanmoins, les régions du Pays sauvage et de Pangéa furent protégées de l'engloutissement par les montagnes qui les bordaient, bien que les deux régions passèrent alors sous le niveau de la mer. Peu après, les Beyonders reprirent momentanément un intérêt dans le Pay ssauvage ; ils envoyèrent sur place des Fortisquiens, une autre race extra-terrestre (qui, sur Terre, devinrent les Educateurs d'Arcturus), pour réparer les machines climatiques créées par les Nuwali. Cependant, cette intervention vint trop tard et entre la moitié et les trois-quarts de la population du Pays sauvage et de Pangéa mourut dans la catastrophe. Certains survivants se raccrochèrent à la culture atlante dans des cités telles que Lémura ou Sylanda ; les autres oublièrent leurs origines et régressèrent vers la barbarie, devenant, au fil des siècles, les Hommes des Marais, et les autres tribus de ces deux régions. De leurs côtés, les hommes-animaux développèrent leurs propres cultures, ce qui entraîna parfois de nouveaux conflits, comme les Aéries et les Ptérons.


A peu près tous les mille ans, de grands prêtres continuèrent à mener des sacrifices humains censés "protéger" la région. Vers 3000 avant notre ère, deux extra-terrestres aux pouvoirs quasi-divins s'installèrent brièvement dans la Jungle oubliée. Peu après cette époque, des extra-terrestres, les Sagittariens installèrent une arme (le Destructeur de Planètes) dans un gigantesque robot, Umbu, qu'ils abandonnèrent dans le Pays sauvage.


Au milieu du treizième siècle de notre ère, le sorcier exilé Khor s'installa dans le Pays sauvage. En 1380, c'est un autre sorcier, Bélasco, qui découvrit la région, probablement en fuyant le poète italien Dante Alighieri. Moins de deux siècles plus tard, un Anglais anonyme s'échoua sur les rivages de l'Antarctique et, en explorant le système de grottes menant au Pays sauvage, découvrit cette région ; il fut reçu comme l'incarnation du dieu Garokk, une ancienne divinité déjà révérée à l'époque atlante. Dans les années 1770, le Capitaine James Cook fut le premier explorateur à franchir officiellement le cercle polaire antarctique mais il n'alla, semble-t-il, jamais jusqu'à la réserve du Pays sauvage, comme les autres explorateurs qui lui succédèrent. Cependant, dès le milieu du dix-neuvième siècle, il semble également que des rumeurs sur l'existence de cette région préservée commencèrent à filtrer dans le monde extérieur, comme le montre le développement de romans peuplés de dinosaures ayant survécu, de mondes oubliés, d'espaces souterrains, dans des auteurs aussi divers qu'Edgar Allan Poe, Jules Verne, Arthur Conan Doyle ou Edgar Rice Burroughs.


En tout cas, en 1915, l'"anti-métal" avait déjà été découvert par une expédition, bien que l'étendue des minerais présents dans le Pays sauvage reste une inconnue. Le dictateur nazi Adolf Hitler annonça l'annexion de l'Antarctique en 1940 et, un an plus tard, un sous-marin nazi et un destroyer britannique disparurent dans la région ; ayant réussi à s'introduire dans le Pays sauvage, les deux équipages devaient continuer à s'affronter pendant des décennies ; cependant, ce sous-marin nazi est peut-être celui qui attaqua l'expédition d'Elton Morrow en Antarctique peu de temps auparavant, et qui provoqua la transformation de celui-ci en Diamant bleu.


Quelques mois plus tard, Khor téléporta un navire dans le Pays, en asservi les passagers mais fut vaincu par Vision, un héros venu d'une autre dimension (et sans lien aucun avec le Vengeur homonyme). Deux ans plus tard, Captain América affronta un dinosaure, probablement échappé ou enlevé du Pays sauvage, auquel un scientifique avait greffé un cerveau humain.


Après la guerre, le scientifique Montgomery Ford, équipé d'un prototype de laser, trouva le chemin du Pays sauvage (des rumeurs circulèrent également évoquant la fuite de dirigeants nazis vers l'Antarctique mais elles restent non confirmées). Selon certains rapports, l'explorateur Richard Byrd aurait également découvert la région lors de ses expéditions vers le pôle sud en 1947 et 1956, peut-être affrontant un supposé "Dernier Bataillon" d'Hitler, bien que l'ensemble de ces rapports soit sujet à caution. Durant ces décennies, des distorsions magnétiques amenèrent de temps à autres des navires, voire par la suite, des avions dans le Pays sauvage, où les survivants se mélangèrent avec les populations locales.


Il y a entre vingt et trente ans, l'aristocrate britannique, Lord Robert Plunder, à la recherche du vibranium, trouva un passage vers le Pays sauvage. Revenu en Angleterre, Plunder fut menacé par des individus convoitant son secret ; il retourna dans le Pays avec son fils de neuf ans, Kevin, qui se retrouva orphelin lorsque Robert fut tué par l'Homme-Singe Maa-Gor. Sauvé puis recueilli par le tigre à dents-de-sabre qu'il baptisera Zabu, Kevin devint rapidement connu dans le Pays sauvage sous le nom de Ka-Zar, ce qui signifie "frère du tigre" ; ses talents, sa force lui permirent d'obtenir le respect et la confiance de la plupart des tribus de la région, alors même qu'il était encore un adolescent.


Explorant les limites montagneuses du Pays sauvage, Ka-Zar fut photographié par une mission scientifique installée sur le continent. Cela suscita l'intérêt du Professeur X qui dépêcha les X-Men sur place ; de cette rencontre entre le jeune sauvage et les mutants allait naître une solide amitié. A plusieurs reprises, ils allaient se retrouver côte à côte : d'abord face à Magnéto et les Mutés, des Hommes des Marais que le maître du magnétisme avait doté de pouvoirs, puis contre un Garokk ressuscité et sa prêtresse Zaladane, à la tête du Peuple du Soleil. Resté encore quelques temps une rumeur, le Pays sauvage acquit une notoriété internationale lorsque le journal Daily Bugle proposa un article sur cette région, article appuyé de photos et de preuves circonstanciées (qui furent l'occasion d'une rencontre entre Ka-Zar et Spider-Man). Peu après, le SHIELD se procura des dinosaures auprès de Ka-Zar. Mais, les animaux firent l'objet d'expériences imprévues et donnèrent naissance, avec l'aide du mystérieux triumvirat appelé Ceux-qui-détiennent-le-pouvoir, à la transformation du chercheur dans le monstre Stégron, l'Homme-dinosaure. Ka-Zar se lia également d'amitié avec le Peuple des Chutes, l'une des tribus du Pays sauvage, et principalement l'un de ses guerriers, Tongah. Au fil de ses aventures, Ka-Zar croisa d'autres tribus comme les Hommes-lézards de la cité de Vala-Kuri et se heurtant fréquemment aux Hommes-Singes néanderthaliens. Le Pays sauvage, et ses zones limitrophes, fut également la base de Magnéto, qui utilisa la technologie trouvée sur place pour créer les Mutés, des membres du Peuple des Marais ayant reçu des pouvoirs surhumains.


Bien que les Nations-Unies aient interdit l'exploitation commerciale de la région, le reportage du Bugle amena explorateurs et chasseurs de trésor dans le domaine de Ka-Zar. Peu après, Malgato, le dernier des grands prêtres, essaya de sacrifier Ka-Zar et l'aventurière Shanna, avant d'être vaincu avec son allié Maa-Gor. Le Pays sauvage fit ensuite face à plusieurs crises, dont une épidémie de peste puis une folie induite par le vibranium, avant de risquer l'invasion par des êtres extradimensionnels venus de Quorl ; seule l'intervention d'un Garokk réincarné par l'intermédiaire de Zaladane dans le corps du radiologiste Kirk Marston réussit à repousser les envahisseurs. Malheureusement, les deux sauveurs de la région cherchèrent ensuite à conquérir celle-ci à leur profit, une conquête qui fut mise en échec par Ka-Zar, allié à une nouvelle équipe d'X-Men. Alors que des menaces extérieures, comme Modok ou Klaw, cherchaient à obtenir les gisements de vibranium de la Jungle, les Mutés, menés par Brainchild, utilisèrent la technologie abandonnée par Magnéto pour imposer leur autorité ; cependant, le mutant Sauron, un vampire psychique, prit la tête des Mutés avant d'être vaincu par Ka-Zar, Spider-Man et les X-Men.


Peu après, Ka-Zar, désormais en compagnie de Shanna qui avait renoncé au monde extérieur pour vivre dans le Pays sauvage, découvrirent l'existence de Pangéa et en commencèrent l'exploration, aidant à y établir la paix entre les différents peuples, comme les Aéries, le Peuple-chat nomade de Pandor, les Lémuréens (descendants des Atlantes), les semi-ptérodactyles Ptérons ou encore les amphibiens Tubanti à l'apparence pisciforme. Confrontés à plusieurs reprises à un Bélasco toujours vivant, les deux héros finirent par se marier dans la citadelle des Aéries. Alors que Shanna et Ka-Zar attendait leur premier enfant, la vie de l'ensemble de la région fut interrompue par l'arrivée du destructeur extra-terrestre Terminus (ou, plus probablement, un de ses pions appelés Jorro et agissant sous son apparence). Terminus décima les peuples du Pays sauvage et de Pangéa, ravageant la région, et abîmant les machines de contrôle climatique. Malgré les efforts conjoints de Ka-Zar et des Vengeurs, le Pays sauvage et Pangéa furent ainsi détruits et, pendant un temps, il sembla que l'ensemble des habitants furent exterminés, à l'exception de Ka-Zar et Shanna (et leur tigre Zabu) qui furent ramenés par les Vengeurs aux Etats-Unis. Avec la destruction des machines, les glaces et les neiges de l'Antarctique recouvrirent rapidement les deux anciennes réserves du continent.


Alpha Flight découvrit quelques mois plus tard l'existence de quelques survivants, au cœur de ce qui restait du Pays sauvage, aidant un trio de mutants locaux, qui s'unirent pour former l'équipe Alpha-Prime sous la conduite d'un Vindicator amnésique (à l'époque, l'uniforme de Vindicator était utilisé par Heather McNeil-Hudson). Aux Etats-Unis, Ka-Zar et Shanna avaient du mal à s'adapter à leur nouvelle vie, malgré la naissance de leur fils, Matthew.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iron Man
Directeur du SH.I.E.L.D
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 26
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Terre Sauvage   Dim 11 Mar - 14:59

Cependant, un grand nombre d’habitants du Pays sauvage, y compris Zaladane et les Mutés, avait en fait survécu au désastre en s’enfuyant par un passage dimensionnel vers un autre monde, sauvé par l'extra-dimensionnelle M'Rin, et son allié C'Jimé. Lorsque le Maître de l’Evolution commença ses préparatifs pour restaurer le Pays, M'Rin ramena ces rescapés dans la région. Le Maître de l'Evolution bénéficia de l'aide d'un Garokk, plus équilibré depuis sa rupture avec Zaladane, qui se sacrifia pour ressourcer le Pays sauvage, un acte qui aida le Maître à restaurer l'intégralité de la chaîne volcanique et réparer les machines de contrôle climatique. Les survivants ramenés par M'Rin repeuplèrent la région, avec une flore et une faune clonée à partir d'échantillons en possession du Maître de l'Evolution ; l'ensemble de la population humaine se réorganisa dans une structure fédérée, appelée les Tribus Unies. Peu après, Ka-Zar, Shanna, Zabu et désormais le petit Matthew rentrèrent dans le Pays sauvage pour y reprendre leur vie. A priori, l'œuvre du Maître de l'Evolution ne concerne que le Pays sauvage proprement dit : les terres de Pangéa restent elles ensevelies sous la glace ; de même, M'Rin et C'Jimé n'ont pas pu, semble-t-il, sauver les populations pangéennes, qui ont donc entièrement péries.


Rapidement après la restauration du Pays sauvage, Zaladane refit son apparition, toujours désireuse d'étendre son autorité; s'alliant aux Mutés, elle s'empara des pouvoirs magnétiques de l'X-Woman Polaris (dont elle prétendit alors être la sœur) avant d'être éliminée par Magnéto. Peu après, le Pays fut déclaré état souverain par les Nations Unies, ce qui n'empêcha pas des tentatives d'invasion, par Apocalypse, le Super-Skrull ou encore Sauron ou l'AIM. A chaque fois, l'intervention de héros, et principalement Ka-Zar, mais également les X-Men, Spider-Man ou Captain América, coupa court à ces tentatives. Quelques temps plus tard, le Pays sauvage devint la demeure permanente de Devil-Dino et son partenaire Moonboy.


Les projets de conquête de Zaladane furent repris par Brainchild, le chef des Mutés. Mais sa tentative fut déjouée par l'intervention des X-Men, alliés à de nouveaux émigrants, les Sauriens (que la première Ms Marvel avait rencontré des années auparavant au Nouveau-Mexique sous le nom de Peuple), une race d'hommes-lézards évolués, qui furent intégrés dans les Tribus Unies. Plus récemment, les Hauk'ka, une race reptilienne originaire d'une autre dimension (ou alors d'un lointain passé de la Terre) s'installèrent dans le Pays sauvage et tentèrent de restructurer la biosphère terrestre pour étendre leur domination. Mis en échec par les X-Men, Ka-Zar et les Mutés et durent s'intégrer au milieu des différentes populations du Pays sauvage.


Dernièrement, à la poursuite de Sauron, la nouvelle équipe des Vengeurs découvrit, d'une part, que Brainchild et les Mutés avaient formé une alliance avec des criminels du monde extérieur, et, d'autre part, que des agents du SHIELD (avec la présence de Yelena Belova, la nouvelle Veuve noire russe) capturaient des habitants du Pays et exploitaient des gisements de vibranium, ceci dans un but encore inconnu. Le Pays sauvage reste ainsi, malgré son isolement, un monde extrêmement convoité, autant par ses ennemis de l'extérieur que ceux de l'intérieur.


Première apparition : (la Jungle oubliée) : VO : Uncanny X-Men #10 (mars 1965, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Strange n°10 (octobre 1970), (Pangéa) : VO : Ka-Zar the Savage #1 (avril 1981, par Bruce Jones & Brent Anderson) – VF : Ka-Zar n°1 (juin 1982).


Commentaires : les Lémuréens de Pangéa ne doivent pas être confondus avec les Lémuriens de l’Océan pacifique, des homo mermani cousins des Atlantes de Namor, ni avec leurs prédécesseurs, les Lémuriens du continent de Mû, asservis par les Déviants et détruits lors du Grand Cataclysme.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Terre Sauvage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scholes,Katherine]Les amants de la terre sauvage
» Appel au boycott de Terre Sauvage !
» Custom de terre-sauvage
» La Terre sauvage [Julia Verlanger] coup de coeur
» Tu me manque terre sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Universe-The Initiative RPG :: Océanie :: Continent océanien :: Terre Sauvage-
Sauter vers: