Marvel Universe-The Initiative RPG

Le RPG Marvel!!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Atlantis.

Aller en bas 
AuteurMessage
Iron Man
Directeur du SH.I.E.L.D
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 27
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Atlantis.   Dim 11 Mar - 13:36



Histoire : Il y a 22000 ans, alors que la destruction se propagea sur le septième grand empire forgé suite à la libération de l’humanité des races démoniaques qui dirigeaient l’ancienne Terre, l’île atlantique d’Atlantis fut une étendue sauvage, pas tellement dirigé comme si elle venait juste d’être dressé par les tribus barbares. En 19500 avant JC, les Atlantes se sont écartés des continents voisins comme des guerriers mercennaires dans des querelles politiques et religieuses entre les plus grandes puissances. Cinq siècles plus tard, Atlantis fut le siège d’un empire mineur basé sur le commerce et le métier, dont la fortune monta et faibli à travers les sièckles qui suivirent. Autour de 18500 avant JC, un barbare né à Atlantis gagna une réputation d’aventurier et guerrier qui parcouru les mers, et qui l’éleva à la proéminence en tant que le légendaire Roi Tigre de la ville voisine : la Ville des Merveilles. Un culte Atlante de Darkholdistes, des personnes se vouant au Doeu Ancien Chthon, créérent les premiers vampires. Au fil des siècles suivants, Atlantis, maintenant effrayé par les humains, centaures, et d’autres êtres, acquis un niveau de technologie inégalable par l’humanité d’avant ou qui suivait, utilisant régulièrement des puits de magma comme une source d’énergie quasi-infinie. Les légendes racontent que les dix provinces d’Atlantis étaient surveillées par dix dieux, progénitures de la déesse-mère Cleito elle-même, pour la Cité sacré de la Porte Doré. Il a aussi été dit que le pays prospérait de de la présence primitifs qui étaient quasiment des dieux nommés autochthons (« progénitures de la terre »), comme Evenor. La sorcellerie Atlante atteignit le même niveau que la science, engendrant des talismans, des textes, et des maîtres magiciens pas encore rivalisés à ce jour, avec quelques artefacts, comme la Tablette de la Ligne de Vie, la Chimère de C’Thunda, et le sondeur d’esprit Dreamwave, survivant encore aujourd’hui. Les bateaux Atlantes propagèrent leur influence au distant pays sauvage, établissant des colonies humaines et non-humaines dans la jungle Antarctique. Ces colons établirent Pangea, un parc de jeu immense. Tandis que les surhumains nommés les déviants conquèrirent plusieurs des pays, Atlantis endura cela comme l’un des derniers bastion de l’humanité.




En 18000 avant JC, Atlantis, dirigé par le roi Kamuu et sa femme Zartra, un réfugié de Lemuria, fut lui-même en déclin, tiraillé entre la guerre civile et une cible tentante pour les Déviants. Voyant leurs années limités après une prophétie de la chute d’Atlantis par Zhered-Na, une des sorcières les plus puissantes des environs, le dragon occulte Kometes apparu dans le ciel, annoncant la fin, tandis que les mercennaires s’employant pour Lemuria entrèrent tel un ouragan de destruction dans la ville. En dépits de ses craintes, Kamuu ordonna l’ouverture des puits de magma, brulant les envahisseurs dans la lave et déclenchant des tremblements autour de la région. Tragiquement, un mercenaire survivant pénétra le palais, tuant Zartra avant de tomber lui-même tué par Kamuu.

Tandis que Kamuu attendait la fin d’Atlantis, les Déviants attaquèrent les Célestes, les êtres identiques à des dieux qui avaient créés leurs races il y a environ un million d’années. Les Célestes répondirent avec une force bouleversante qui, en accord avec les bouleversements sismiques d’Atlantis, amorçèrent le Grand Cataclysme. Des inondations massives approchaient, refaçonnant la Terre et éradiquant Atlantis et Lemuria de la surface de la Terre en moins d’une semaine, leurs tours immenses rapetissés par les vagues de l’océan. Même le grans continent Thurian fut fragmenté. Cependant, la culture déviante survécut dans un système de cavernes. Quelques uns des avant-postes Atlantes, comme le Pays Sauvage (protégé par des montagnes immenses) et la ville voûté Netheria, accueillirent une poignée de survivants. D’autres refuges se dispersaient aux îles survivantes – comme Antilla, Avalon, Mayapan, Opar, Ptahuacan, Ruta et Zothique – et ça allait devenir le continent Européen. 500 ans plus tard, un second cataclysme moins puissant se produisit, décalant lui aussi les continents. Un autre cataclysme se produisit 9500 ans après ça, inondant et dévastant la société qui était développé, éradiquant finalement toute évidence de son existance. La cité de la Porte Doré, cru par tous comme avoir été détruite dans le grand cataclysme, survécut à tout les bouleversements, existant en secret comme maison de Evenor et Cletio, qui se maria au Dieu de l’Olympe Neptune. Les Negari, une autre tribu de survivants de l’ancienne Atlantis, firent leur foyer d’un continent qui allait devenir l’Afrique.

10000 ans après le grand cataclysme, une race d’humanoïdes sous-marins, dont l’origine reste un mystère en ce jour, apparurent dans les océans de la Terre. Cette race, plus tard nommé Homo mermani, existaient dans des tribus nomades, faisant la guerre contre d’autres habitants sous-marins et bien d’autres pendant des siècles. Autour de 6000 ans avant JC, tel deux factions, dirigées pas Tanas des profondeurs de l’ouest et Stegor des profondeurs de l’est, découvrirent les ruines d’Atlantis au milieu de l’océan Atlantique, et firent la guerre pour sa possession. Stegor assassina Tanas, seulement pour être tué lui-même par Elanna, la femme de Tanas, qui se clama reine d’Atlantis. Cependant, Emanna, une mystique, avait prévu que les autres tribus se réuniraient en une grande, et elle s’arrangea pour que la fille de Zartra se soit promise en mariage à Kamuu, fils de Stegor. Les Atlantes, comme ils s’étaient eux-mêmes nommés , reconstruisirent la cité et se vouèrent à leur dieu Neptune, s’étendant dans de petites colonies et accueillant les immigrants d’autres tribus et races.

La paix d’Atlantis dura un siècle, jusqu'à ce que, trente ans depuis le début du règne du fils de Kamuu, Haaran, les monstrueux Sans-Visages infestent la cité, massacrant plusieurs personnes. Suma-Ket, chef d’une tribu étrangère nommée Mort Impardonnable, bannise mystiquement les Sans-Visages en échange d’un sanctuaire érigé par le peuple, mais ce contrat intimida les Atlantes qui assassinèrent Harran et proclamèrent Ket roi de leur royaume. Ket ériga un règne de terreur tandis que ses suivants apportaient avec eux une religion altéré par le sang dans Atlantis, sacrifiant des centaines de personnes pour leur dieux maléfiques, les Anciens (un nom aussi utilisé quelquefois pour le peuple de Ket). Après plusieurs années, son règne fut interrompu par Kalen, le petit-fils de Kamuu, qui, au côté de Neptune en personne, ralia le peuple pour bannir l’oppresseur dans un gouffre mystique. Cependant, la victoire ne fut pas sans prix pour les Atlantes devenus retirés et méfiants. En moins de cinq siècles, une faction abandonna Atlantis pour coloniser les restes de Lemuria, devenu une nation indépendante et une menace périodique. Ce fut pendant ces années soupçonneuses que les Atlantes bannirent les palpeurs de paix d'une foi mineure, des peuples réfugiés connus comme le Peuple de la Mer Noire.

2000 ans plus tard, dans le sillage d’attaques fatales par les barbares de Skarka, les Atlantes se tournèrent encore vers Neptune quand le prince Balaal diffusa le culte du maléfique Ancien Dieu Set, en dépit de l’opposition de son père, Ossem. Leur intention pour appeler Set fut interrompu par un Neptune enragé, qui assassina les blasphémateurs et conduisit Set hors de la dimension Terrienne. Le fidèle Ossem reconstruisit les esprits des peuples, et à sa mort, Neptune vécu auprès des Atlantes pendant des années, les conduisant à une victoire contre leurs ennemis et les mena à une époque de prospérité. Ce fut peut-être Neptune qui donna à Atlantis la Corne de Proteus, un instrument mystique qui pouvait appeler des créatures marines gargantuesques.

Avec la paix vint le temps de se dévouer au développement de leur culture, et après un millénaire, la science Atlante fut assez avancé pour qu’un homme nommé Kyral clone une sous-classe de travailleurs. Cependant, au seizième siècle, la Atlantes furent dépassés en nombre par leur clones, qui dirigé par Delta Neuf, demandèrent à être traités comme leurs égaux. En réponse, le roi, Thallo, ordonna au prénommé Night of Long Spears, de tuer les clones et d’en interdire la création. La société Atlante souffrit sous la nouvelle oppression, avec les philosophes devenu des gens d’une religion bannie. L’hostilité entre Atlantis et l’Aerie, lieu du Peuple-Oiseau, peut provenir de cette période, de même que peuvent l’être les origines de l’hostilité Atlante envers le monde de la surface. A l’aube du 19ème siècle, Atlantis a re-découvert la science, en partie à cause de l’influence des réfugiés déviants. Au milieu de ce siècle, Sharka lança son attaque plus que dévastatrice sur Atlantis, en tuant plusieurs et conduisant le peuple à reconstruire dans l’océan de l’antarctique, repoussant des invasions du Peuple Phoque et d’autres races sous-marines. Cette Atlantis fut aussi nommé Thakorr, suite à son empereur.

Dans les années 1920, Atlantis subit des dommages par une explosion venant d’une expédition de bateaux sur l’antarctique. Enquétant, la fille de Thakorr Fen tomba amoureuse et se marria avec la capitaine du bateau, Léonard McKenzie, qui lui donna un fils, Namor. Pendant l’éducation de Namor, une troisième cité majeur d’Atlantéenne fut fondé dans le pacifique, peut-être en posant leurs fondations sur un empire multi-océan, et la famille royale elle-même dirigea la colonisation. Cependant, cette cité du Pacifique fut décimé par la pollution du pétrole en 1936, et les Atlantes retournèrent en Antarctique.

Quand la seconde guerre mondiale éclata en 1939, Namor, agé maintenant de 18 ans, intervient par impulsivité, combattant les forces de l’axe comme celles des alliés. Les nazis allemands attaquèrent Atlantis en 1941, seulement pour être repoussé par les vaisseaux Atlantes construits comme des baleines et des icebergs ;cependant, Thakorr fut blessé dans cette attaque, laissant Namor aux commandes. Il entra bêtement dans une alliance avec les races sous-marines pour conquérir le monde de la surface, mais se repenti sous peu de cet alliance. Pour répondre à ses supposées faiblesses, son oncle Daka saisi le pouvoir et s’allia avec le Peuple Phoque et les nazis avant que Namor ne réclame son trône. En 1942, après avec joint les héroïques Invadres Namor conduisit les raids Atlantes sur les territoires occupés par l’axe, seulement pour être repoussé quand Fen, croyant les nazis trop fort, renouvela des rapports avec les allemands. Les rôles suivants d’Atlantis dans la guerre est inconnu, mais il semble qu’il y soient pour quelquechose dans la Conférence de Potsdam d’après-guerre.

En 1949, bien que Thakorr ait réclamé le pouvoir, Namor abandonna ses activités de la surface pour être plus présent sur Atlantis. L’expansion atlante a engendré un malaise parmi les autres races sous-marines. Cependant, en 1958, trois ans après un tentative déchu de joindre les Nations Unies, Atlantis fut détruite, et des millers assassinés, par le fou Destinée (Paul Destine), qui enleva à Namor sa mémoire et l’envoya à des décennies de vagabondages. Trois ans plus tard, la colonie Maritanis fut détruite par inadvertance par des tests nucléaires. Quand une poignée de survivants trouvèrent refuge à Lemuria et aileurs, plusieurs atlantes retournèrent à leur vie de nomade comme leurs ancêtres avant eux.

Dans les dernières années, Namor, sa mémoire retrouvé, découvrit les avant-postes atlantes situés sur la côte de New York détruits, et il rallia son peuple pour reconstruire l’Atlantis original. Le second règne de Namor a été l’une des plus grandes périodes de difficultés pour Atlantis, caractérisé par des menaces de pollution venant de la surface, des contacts féroces et des hostilités ouvertes au monde de la surface, et les attaques des barbares sous-marins revinrent, sans compter qui abandonna son pouvoir ou le perdit mais il revint toujours sur le trône d’Atlantis. L’Atlantis de Namor souffrit de son coup le plus ironique quand la sorcière Morganne la Fée força la cité à revenir à la surface, la remettant à sa place d’il y a vingt millénaires et la rendant inutile au peuple sous-marin. La cité fut plus tard descendu par un missile russe qui frappa au mauvais endroit. Un accord mineur, peut-être une Maritanis reconstruite, fut désigné comme la nouvelle Atlantis, mais quelques un des sujets de Namor revivèrent les malheurs d’Atlantis et, comme l’organisation terroriste At’la’tique, menaçaient le règne de Namor comme le monde de la surface. Pour le bien ou le mal, Atlantis resta un pouvoir sur lequel on pouvait compter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Atlantis.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stargate Atlantis
» [Colfer, Eoin] Artemis Fowl - Tome 7: Le complexe d'Atlantis
» Stargate - Film / Série / Atlantis
» Diorama Spacial - Stargate Atlantis
» Gibbins David - Atlantis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Universe-The Initiative RPG :: Océans :: Atlantide-
Sauter vers: